On le soupçonne d’avoir touché, entre autres, l’assureur MMA : le ransomware NetWalker a atteint un pic d’activité en France ces derniers jours.

Covéa, pris au piège de NetWalker ? Il est tentant d’émettre l’hypothèse au vu des dégâts que ce ransomware semble avoir faits en France ces derniers jours.
Deux entreprises basées dans l’Hexagone sont récemment apparues sur la liste des victimes revendiquées. D’un côté, la plate-forme de réservation de voyages en ligne MisterFly, membre du French Tech 120. De l’autre, la branche tricolore de CPM International…

Lire la suite de l’article de Clément Bohic sur Silicon.fr