À cause de la pandémie de Covid-19, le cloud attire de plus en plus d’entreprises. Effectivement, la plupart des organisations, quel que soit le secteur, ressentent le besoin pressant de sauvegarder leurs données face à cette crise. Ainsi, les développeurs locaux sont mis de côté et le marché chinois des bases données fait une énorme chute à cause de la montée soudaine du cloud.

Le cloud a très vite surpassé les fournisseurs de bases de données en Chine

Les fournisseurs de base de données installés en Chine sont actuellement en plein essor. Sur le marché chinois, les résultats d’analyse datant du second semestre 2019 montraient qu’Oracle, Microsoft, SAP, IBM et Huawei sont les 5 premiers fournisseurs de bases de données les plus utilisés du marché avec 73,6% des parts. Concernant le cloud, Alibaba est en tête avec 48% des parts. Quant à Tencent, son principal concurrent, il est à 20%. Avec 7%, Oracle est positionné en quatrième place, et Microsoft en sixième avec 2,5%.

Les décideurs chinois refusent que la nation soit dépendante de la technologie étrangère

Bien que la principale demande sur le marché des bases de données chinois est en rapport avec le cloud, IDC Chine pense que les fournisseurs locaux sont en mesure d’offrir ce dont les organisations chinoises ont besoin. En effet, les produits de base de données chinois s’apparentent aux offres cloud occidentales. IDC affirme que bientôt, la demande du marché des bases de données va augmenter en faveur des fabricants locaux. D’ailleurs, le marché chinois total des SGBDR était de 1,34 milliard de dollars. Les fournisseurs chinois ne manquent donc pas d’opportunités.

Source : ItSocial