L’internet des objets fait l’objet d’une nouvelle enquête ouverte sur les pratiques anticoncurrentielles dans l’Union européenne.

Le poids de Apple, Amazon et Google sera au coeur des investigations.
On pense immédiatement à Siri, Alexa et à Google Assistant mais les assistants vocaux de Apple, Amazon et Google ne sont pas nommément cités dans la présentation de l’enquête sur les pratiques anticoncurrentielles dans le secteur des biens et services de consommation liés à l’internet des objets (IoT) dans l’Union européenne…

Lire la suite de l’article de La Rédaction sur Silicon.fr