La banque britannique utilise un logiciel développé par la start-up CognitiveScale pour surveiller ses algorithmes d'IA afin de détecter les erreurs, les écarts de données et d'autres risques commerciaux, explique le CIO Gavin Munroe.

entreprises des secteurs très réglementés se heurtent souvent au problème dit de la "boîte noire" lorsqu'elles essaient de déployer la technologie d'intelligence artificielle. En effet, cette dernière automatise fréquemment des tâches et génère des résultats qui ne peuvent être immédiatement interprétés. Les banques, en particulier, s'efforcent de vérifier la transparence et les possibilités d'interprétation des modèles de machine learning et des logiciels...

Source : LeMondeInformatique