Travailler sur des données chiffrées : c’est le principe de l’informatique dite « confidentielle ». Google commence à l’intégrer dans son offre cloud.
L’informatique dite « confidentielle » commence à prendre forme dans l’offre Google Cloud.
La fonctionnalité Compute VM, lancée en bêta, en est la première incarnation. Elle se traduit par une option supplémentaire activable lors de la création d’instances Compute Engine…

Lire la suite de l’article de Clément Bohic sur Silicon.fr